Comment gérer un syndic bénévole ?

Être syndic bénévole revêt des avantages indéniables, notamment économiques. Mais comment s’organiser en tant que syndic bénévole ? On fait le point.

Le fonctionnement d’un syndic bénévole

Si votre copropriété est gérée par un syndic bénévole, cela signifie qu’un copropriétaire s’occupe de la gestion de votre immeuble. Pour rappel, d’après la loi, le syndic bénévole doit être propriétaire d’un lot et est élu en assemblée générale à la majorité absolue conformément à l’article 25-1 de la loi de 1965.

Bon à savoir : À la différence d’un syndic professionnel, le syndic bénévole n’est pas une société et ne doit donc pas posséder de carte professionnelle ou de garantie financière pour exercer.

Le syndic bénévole a les mêmes missions qu’un syndic classique, à savoir notamment :

  • Représenter le syndicat des copropriétaires ;
  • Veiller au respect du règlement de copropriété ;
  • Tenir au moins une assemblée générale annuelle ;
  • Veiller au respect des décisions votées en assemblée générale ;
  • Tenir la comptabilité de la copropriété et collecter les charges auprès des autres copropriétaires ;
  • Souscrire et gérer les contrats avec les fournisseurs de la copropriété.

En revanche, contrairement à un syndic professionnel, le syndic bénévole est considéré comme “non-sachant”. À ce titre, même si juridiquement, sa responsabilité peut être engagée en cas de faute de gestion, dans les faits, les tribunaux sont très cléments envers les syndics bénévoles.

Comment s’organiser efficacement pour gérer un syndic bénévole ?

Pour devenir syndic bénévole, il faut avant tout être organisé et connaître précisément les tâches qui vous incombe.

N’hésitez pas à vous renseigner sur la copropriété pour comprendre les bases de la comptabilité et tout le jargon juridique qu’il y a autour.

Vous pouvez également solliciter l’aide des conseillers syndicaux ou des autres copropriétaires, notamment pour accueillir les artisans. Non seulement cela sera plus convivial et fera participer tout le monde à la gestion de la copropriété, mais en plus cela vous dégagera du temps !

En tant que syndic bénévole, il pourra vous arriver de traiter des questions techniques notamment relatives à la gestion des impayés et des travaux. Si vous ne faites pas appel à un logiciel de gestion pour vous aider, nous vous conseillons de solliciter l’aide d’un expert tel qu’un avocat ou un architecte pour vous accompagner et vous libérer du temps.

Bon à savoir : Si vous engagez des frais dans l’exercice de vos fonctions, ces dépenses seront bien entendu réparties entre tous les copropriétaires à la hauteur de leur quote-part des parties communes.

Enfin, n’hésitez pas à discuter régulièrement avec vos copropriétaires pour comprendre leurs besoins et leurs problématiques dans la copropriété pour orienter au mieux vos actions. Profitez-en pour communiquer sur ce que vous faites en tant que syndic bénévole : cela vous permettra de gagner la confiance de vos copropriétaires et d’instaurer un climat convivial !

Gérer un syndic bénévole : économique… mais chronophage

Face à l’inefficacité et au coût des syndics professionnels, opter pour un syndic bénévole peut s’avérer être une bonne option. En effet, pour les petites copropriétés notamment, la désignation d’un syndic bénévole peut être une source importante d’économies sur les charges de copropriété.

Opter pour un syndic bénévole apporte d’ailleurs d’autres avantages :

  • Le modèle favorise la convivialité dans la copropriété ;
  • Vous êtes plus motivé par la gestion de la copropriété puisqu’en tant que syndic, vous défendez vos intérêts et ceux de la copropriété ;
  • Comme vous êtes sur place, vous pouvez plus facilement communiquer auprès des copropriétaires et apporter de la transparence sur vos actions.

Toutefois, il faut bien garder à l’esprit qu’être syndic bénévole peut vite devenir chronophage. C’est d’autant plus vrai lorsque la copropriété a des dossiers complexes à gérer (de lourds impayés par exemple) ou beaucoup de personnel à gérer.

Matera : LA solution pour vous aider à mieux gérer votre syndic bénévole

Vous avez envie de devenir syndic bénévole sans que cela ne vous prenne trop de temps ? Matera est la solution pour vous aider à mieux gérer votre syndic bénévole.

Nous vous accompagnons par deux biais :

  • Une plateforme et une application mobile qui vous permettent de gérer votre copropriété n’importe où n’importe quand et qui automatise les tâches quotidiennes de la gestion de copropriété : envoi des appels de fonds, des convocations et des procès-verbaux d’assemblée générale, annuaire fournisseurs pour vous aider à choisir un prestataire, etc.

  • Des experts pour prendre le relai sur tous les sujets techniques de la copropriété : accompagnement juridique, suivi des impayés, travaux, assurance, renégociation des contrats fournisseurs.



Posté par Raphaël Di Meglio, le 7 octobre 2020