Témoignage : Mes 30 premiers jours de City Manager

Cette année, j’ai décidé de changer de travail et de me lancer un nouveau défi. Je suis devenue City Manager de Matera pour ouvrir la région Lyon – Auvergne Rhône Alpes. Cela fait maintenant un mois que j’ai rejoint les équipes de Matera… en full remote ! Rétrospective de mes 30 premiers jours et partage de 9 astuces clés pour bien vivre le télétravail à 100% !

Retour sur mes deux premières semaines d’onboarding à Paris

8 juin 2020 – C’est mon premier jour ! Je suis à la fois stressée de cette toute nouvelle expérience et excitée par ce nouveau challenge. Les deux premières semaines d’onboarding se passent à Paris. Je suis contente de pouvoir rencontrer tous les collaborateurs de Matera avant de retourner à Lyon en full remote.

10 juin 2020 – Les journées passent extrêmement vite ! J’absorbe un maximum de connaissance sur l’entreprise, le secteur, les process et le discours pour pouvoir (presque) voler de mes propres ailes à mon retour.

12 juin – Dernier jour de cette première semaine. Avec le recul, je suis contente que nous ayons décidé de partir sur un onboarding de deux semaines sur place plutôt qu’une. Je commence à ressentir (quasi physiquement) que j’assimile de plus en plus de concepts mais je veux être encore plus sûre de moi avant de travailler en totale autonomie en full remote.

17 juin – Robin, mon manager, m’encourage à suivre mes collègues en assemblée générale et en rendez-vous physiques. On apprend toujours beaucoup sur le terrain !

19 juin – C’est la fin de mon séjour à Paris et donc de ma formation d’onboarding. Finalement, cette deuxième semaine m’a permis de consolider mes connaissances. Je repars très enthousiaste et plus motivée que jamais à l’idée de développer l’activité de Matera à Lyon !

Retour sur mon expérience de City Manager en full remote

22 juin – Mon bureau est prêt, ça y est, on ne peut plus reculer ! Pour moi, un City Manager c’est avant tout reproduire ce qui a été réussi dans une autre ville par le passé. Et si les autres ont réussi avant… alors il faut que j’y arrive !

23 juin – Même si en France, on sort tout juste du confinement et que c’est vrai qu’on veut le moins possible rester chez soi maintenant, le télétravail ne me pose pas de problème ! Personnellement, j’apprécie mon environnement de travail, le fait d’être au calme, et surtout j’adore mes missions, et ça, à Paris, Lyon ou ailleurs, c’est le plus important !

Le secret pour bien travailler en full remote selon moi, c’est d’être autonome, indépendant.e, débrouillard.e, organisé.e et proactif.ve (pour que les autres ne vous oublient pas).

26 juin – Fin de la première semaine en full remote. Je suis contente de voir que mes collègues me connaissent et surtout ne m’oublient pas. Nous communiquons quotidiennement en groupe ou en discussions isolées quand j’ai des questions. Robin, le Head of Sales de Matera, a également veillé à mettre à ma disposition tous les outils qui me permettent de piloter facilement mon activité, tout en étant à distance.

1er juillet – Côté business, tout se passe bien également. Moi qui étais habituée à faire beaucoup de chasse en B2B, j’ai découvert un autre système chez Matera puisque l’acquisition est largement opérée par notre équipe growth. J’ai pu donc réaliser des rendez-vous de découverte avec des prospects intéressés par Matera dans la région. Pour autant, je continue de faire connaître nos services dans la région, soit via des collaborations avec des promoteurs ou des acteurs complémentaires, soit via les réseaux sociaux !

3 juillet – Aujourd’hui, j’ai donc terminé mon premier mois chez Matera. Et le retour est très positif ! J’ai un agenda bien chargé et je ne vais surtout pas m’en plaindre !

En chiffres, ça donne :

4 rdv par jour en moyenne

1er contrat signé après trois semaines et deux jours, le deuxième signé le lendemain

5 opportunités en bout de « funnel »

15 seconds rdvs prévus

23 rdv découvertes programmés dans les 10 prochains jours

9 tips pour travailler en full remote

À propos de l’intégration

1. Commencez par rencontrer les équipes en physique si possible pour créer un lien

2. Montrez que vous êtes là : posez des questions en réunion, parlez sur le chat interne, demandez conseil à une personne ciblée

3. Assurez-vous de partager les valeurs de la boîte avant de sauter le pas, et ce, même en remote !

Être une bonne sales B2C

4. Gardez à l’esprit que vous êtes la vitrine de votre entreprise

5. L’émotion est beaucoup plus présente sur une vente en B2C qu’en B2B. Faites sentir que vous êtes digne de confiance : soyez à l’écoute, empathique et humble.

Être sales nécessite des connaissances techniques/juridiques

6. Répertoriez vos documents de connaissances

7. Créez-vous des raccourcis sur votre barre de navigation pour accéder facilement à tous les outils nécessaires

8. Écrivez des fiches résumées (papier ou digitale)

9. Accordez-vous du temps dans votre agenda pour lire, réviser et tester vos connaissances



Raphaël de Matera