Comment réaliser facilement des économies d’énergie dans sa copropriété

Pourquoi les travaux de rénovation énergétique sont-ils importants ?

Les travaux de rénovation énergétique vont vous aider à améliorer la performance énergétique de votre immeuble et ainsi réduire considérablement vos dépenses - jusqu’à 30% d’économies de charges. Les charges liées à l’énergie constituent généralement le poste le plus important des charges de copropriété.

Les travaux de rénovation énergétique sont très variés et dépendent des problèmes de votre copropriété : déperditions de chaleur dans l’immeuble, travaux d’isolation, système de chauffage. Il est important de prioriser les travaux les plus importants à réaliser pour obtenir rapidement des résultats durables.

deperditions-chaleur-immeuble

Exemple de dépenses excessives liées à des déperditions de chaleur

Avez-vous déjà réalisé un bilan énergétique de votre copropriété ?

Vous ne savez pas par où commencer ? La première chose à faire est de réaliser un bilan énergétique pour étudier les performances énergétiques globales de votre immeuble, identifier les potentiels travaux à réaliser et apprécier la durée d’amortissement de ces derniers.

Ce bilan peut prendre deux formes :

  • L’audit énergétique : pour les copropriétés de plus de 50 lots ;
  • Ou le diagnostic de performance énergétique collectif (DPE) pour les autres.

Quelle que soit sa forme, le bilan énergétique a une durée de validité de 10 ans.

L’audit énergétique et le DPE doivent être votés en assemblée générale.

Quels sont les travaux de rénovation à envisager pour faire des économies ?

Voici les 3 types de travaux qui peuvent vous aider à réaliser des économies significatives sur les performances énergétiques de votre immeuble :

  • Les travaux d’isolation : gardez en tête qu’une mauvaise isolation est responsable de plus de la moitié des déperditions de chaleur d’un bâtiment ! C’est donc le poste à adresser en priorité pour s’assurer de faire des économies non négligeables en limitant notamment les ponts thermiques.

    Quelques exemples de travaux d’isolation : l’isolation intérieure et extérieure des murs, l’isolation des sols et planchers bas, l’isolation du toit, l’installation de fenêtres et portes-fenêtres double ou triple vitrage, la ventilation VMC.

  • Les travaux de chauffage : la technologie ayant rapidement évolué dans ce domaine, il est maintenant conseillé de réaliser des travaux de chauffage pour réaliser des économies d’énergie. Un système de chauffage nouvelle génération vous permettra de chauffer autant en utilisant moins d’énergie, ce qui se traduit par des économies.

    Quelques exemples de travaux de chauffage : installation d’une chaudière à haut rendement, installation d’une pompe à chaleur, programmateur de chauffage, radiateur à chaleur douce.

  • Les énergies renouvelables : utiliser les énergies renouvelables permet de réaliser des économies durables tout en fournissant son habitation en énergie propre.

    2 énergies renouvelables à considérer : le chauffe-eau solaire et le ballon thermodynamique.

Les aides de l’État pour financer vos travaux énergétiques

De nombreuses aides sont disponibles pour vous aider à financer vos travaux énergétiques.

Aides collectives

  • Habiter Mieux Copropriété - ANAH

Cette aide permet de toucher deux subventions : l’une qui concerne la prise en charge de la prestation de l’Aide à Maîtrise d’Ouvrage (jusqu’à 180€ par logement) et l’autre pour le financement des travaux énergétiques (jusqu’à 5 250€ par logement), sans conditions de revenus.

Plus d’informations ici : https://www.anah.fr/copropriete/syndicat-de-coproprietaires/beneficier-de-laide-habiter-mieux-copropriete/

  • Éco-Prêt à Taux Zéro Collectif (Éco PTZ collectif)

Il s’agit d’un prêt à destination des copropriété qui s’élève à 10 000€ par logement utilisé en résidence principale. Si vous menez trois types de travaux énergétiques, l’État peut vous prêter jusqu’à 30 000€. Vous pouvez souscrire à l’Éco PTZ collectif auprès d’une banque conventionnée par l’État.

Plus d’informations ici : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19905

Aides individuelles

Quelques exemples d’aides individuelles :

  • Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE)
  • MaPrimeRenov - ANAH
  • Réduction d’impôt Denormardie
  • Éco-Prêt à Taux Zéro
  • TVA réduite à 5,5% pour tous les travaux de rénovation énergétique
  • Habiter Mieux Sérénité - ANAH
  • Certificat d’Économie d’Énergie (CEE)
  • Coup de Pouce Économie d’Énergie
  • Exonération de la taxe foncière
  • Aides d’Action au Logement

Toutes les aides à retrouver ici

Les autres leviers pour réaliser des économies d’énergie

Une fois les travaux terminés, nous vous invitons à suivre la consommation d’énergie, non seulement pour déterminer un éventuel dysfonctionnement mais également pour prendre conscience des économies réalisées.

Pour gagner encore quelques euros sur vos charges :

  • Demandez à votre syndic de renégocier vos contrats d’énergie : il pourra mettre en avant les consommations avant et après travaux ;
  • Notifiez à votre syndic votre volonté de mettre en place des contrats de maintenance annuelle des nouveaux équipements installés.

a4 1 2x



Raphaël de Matera