Charges de copropriété : quel coût pour les Français ?

Les charges de copropriété sont redevables par tous les copropriétaires d’un immeuble. On les paie généralement par trimestre lors de l’envoi des appels de fonds. Il existe pourtant de grandes disparités dans le montant des charges payées d’une copropriété, d’un département et d’un syndic à l’autre.

Par souci de transparence, le gouvernement français publie chaque trimestre une étude statistique des charges payées par les copropriétaire de France.

Afin de rendre ces données accessibles à tous simplement, Matera en a fait une carte département par département :

carte-charges-copropriete

Que dit cette carte de vos charges de copropriété ?

La carte représente une moyenne des charges de copropriété au premier trimestre 2020 par lot et par an selon les départements. On constate qu’il y a donc une forte disparité entre les zones géographiques. Le montant des charges aura également tendance à varier selon le nombre de lots de la copropriété.

Exemples pratiques

Début 2020, une copropriété de 100 lots en Seine-et-Marne paiera en moyenne 1515€ de charges/an/lot alors qu’une copropriété de 100 lots en Corrèze paiera en moyenne 1128€ de charges/an/lot. Une différence significative surtout quand on sait que les charges de copropriété ont tendance à augmenter tous les ans ! En 2018, l’ARC évaluait en moyenne l’augmentation des charges de copropriété par rapport à l’année précédent à 5% !

repartition-charges-copropriete

Source : Observatoire OSCAR en 2019 / https://arc-copro.fr/documentation/un-outil-au-service-du-pouvoir-dachat-des-coproprietaires-oscar

Les montants payés ne sont pourtant pas une fatalité. Si vous payez un montant plus élevé que la moyenne française, c’est que vous pouvez réaliser des économies sur vos charges de copropriété.

Comment réaliser des économies sur ses charges de copropriété ?

Voici quelques astuces pour réaliser des économies sur ses charges de copropriété :

  • Faire diminuer les honoraires de syndic ou passer sur un modèle de syndic coopératif : les frais liés au syndic constituent un poste de dépense des plus importants pour une copropriété. Si vous voulez réduire vos charges de copropriété, il est donc indispensable de mettre en concurrence des devis afin de renégocier les honoraires actuels, ou changer de syndic le cas échéant ;
  • Réaliser un audit de performance énergétique pour identifier les postes de dépenses trop élevés : entretien de la chaudière, remplacement des équipements énergétiques, changements d’énergie… Toutes ces alternatives vous permettront de gagner quelques euros sur vos frais de chauffage et d’électricité. En cas de déperdition de chaleur, vous pouvez économiser jusqu’à 30% sur vos charges en réalisant des travaux de rénovation énergétique ;
  • Demander à votre syndic de renégocier vos contrats fournisseurs chaque année pour obtenir le meilleur prix : c’est le poste souvent oublié par les syndics, et pourtant ! Vous pouvez réaliser des économies substantielles sur chaque contrat fournisseur ! Connaissez-vous la date d’anniversaire de vos contrats fournisseurs pour qu’ils soient renégociés chaque année ? Avez-vous une copie du contrat pour savoir ce que vous payez et pour quelles prestations ? Ces éléments sont indispensables pour obtenir le meilleur prix sur vos contrats;
  • Faites attention aux coûts cachés du syndic : coût supplémentaire pour une assemblée générale extraordinaire, dérives sur le pré-état daté, etc. Ils viennent en supplément des honoraires du syndic et peuvent parfois représenter un budget important qui pèsent sur les budgets annuels et les charges.


Raphaël de Matera