À quoi correspond le prix de la gestion locative ?

Les propriétaires bailleurs sont nombreux à choisir de passer par une agence de gestion locative pour optimiser la rentabilité de leur investissement immobilier. En effet, cela représente un gain de temps évident et une tranquillité d’esprit pour des prix de plus en plus attractifs. Il faut toutefois choisir avec grand soin son administrateur de biens, dans la mesure où tous ne proposent pas les mêmes services, ni la même qualité de suivi. Les tarifs peuvent également varier d’une agence à l’autre. L’objectif de cet article est d’apporter des réponses à tous les propriétaires soucieux de faire le bon choix en matière de gestionnaire locatif.

Comment sont calculés les frais de gestion locative ?

Les agences de gestion locative fixent en général leurs honoraires sur le montant du loyer du logement mis en location. En bref, une petite partie des revenus locatifs du propriétaire sert à rémunérer l’agence immobilière locative qu’il a mandaté.

Le prix moyen de ce type d’agence est de l’ordre de 7% du loyer mensuel TTC encaissé par le propriétaire, pouvant parfois atteindre plus de 10% pour certaines agences de quartier plus anciennes. Typiquement, si votre loyer est de 800€, vous rémunérerez à hauteur de 56€ par mois, une agence qui pratique un taux à 7%. Mais pour quels services fait-on appel à un gestionnaire de biens locatif ?

Les frais de gestion consistent dans le cas d’une agence classique en :

  • La révision du loyer chaque année
  • L’encaissement des loyers
  • La relance des locataires

D’autres services peuvent être ajoutés, tels que le suivi des travaux ou bien la gestion des sinistres. Cependant, ils sont la plupart du temps facturés en tant que prestation supplémentaire.

Faire appel à un gestionnaire locatif représente un coût qui bloque parfois certains propriétaires bailleurs, en quête de maximisation pure et dure de leur investissement locatif. Trop souvent, ces propriétaires ne réalisent pas les économies à la clé, réalisables en passant par un professionnel de l’immobilier locatif. Vacance locative quasi nulle, rapidité et confiance dans la sélection d’un bon dossier de locataire, et temps épargné bien sûr. Attention toutefois, car le choix d’une agence en particulier peut faire la bascule entre un investissement rentable et un autre qui ne l’est pas. Il faut donc redoubler de vigilance lors de la sélection de son administrateur de biens, et chercher constamment à diminuer les frais de gestion locative.

Comment réduire ses frais de gestion locative ?

Il est crucial de bien choisir son partenaire locatif afin de réduire le coût de gestion, autant que faire se peut, tout en bénéficiant des meilleurs services.

Vous pouvez facilement trouver sur internet des comparateurs de devis de ce genre d’agence. Tapez « Gestion locative » ou « Frais gestionnaire locatif » dans votre barre de recherche Google pour rapidement vous faire une idée des taux pratiqués par les différentes agences.

Quels sont les avantages à passer par une agence en ligne ?

En termes de prix attractifs, impossible de ne pas évoquer les agences de gestion locative en ligne. Des taux tellement bas que certains propriétaires vont jusqu’à s’en méfier. S’il est vrai que toutes les agences en ligne ne se valent pas, certaines sont parfaitement dignes de confiance et offrent même le rapport qualité/prix le plus intéressant du marché.

Comment se rendre compte de l’importance du choix de son gestionnaire locatif ? Faisons un calcul simple. Un propriétaire souhaitant mettre son appartement en location a le choix entre une agence de gestion locative de quartier classique à 7% et une agence en ligne à 3,9% TTC. Le loyer mensuel est de 1 000€. Au total, sur un an durant, ce dernier peut économiser 660€ s’il choisit l’agence en ligne.

Un prix ultra-compétitif paradoxalement complété par des services supplémentaires que proposent la plupart des agences digitales (recherche de locataires, diffusion du bien et promotion des annonces, etc.). Le suivi est plus simple et peut se faire à distance.

Attention ! Toutes les agences ne se valent pas, et cela est d’autant plus vrai pour les agences en ligne. Voilà pourquoi il est déterminant de bien se renseigner avant de signer le mandat de gestion.

À quoi faut-il faire attention avant de signer le contrat ?

Soyez attentif aux vices et frais cachés parfois dissimulés par les agences peu scrupuleuses. Avant de signer le contrat envoyé par l’agence, il faut prendre le temps de bien analyser l’ensemble des services inclus, au prix donné.

Pensez également à négocier les tarifs, tout particulièrement si vous comptez mettre plusieurs lots en gestion via la même agence. Elles sont en général enclines à baisser le taux de gestion pour les multi-propriétaires, dans une certaine mesure.

Vérifiez enfin que les prix sont bien calculés TTC (toutes taxes comprises) ou bien HC (hors TVA) pour éviter toute mauvaise surprise par la suite.

Pourquoi souscrire à une garantie loyers impayés (GLI) ?

Si vous avez déjà fait le choix de passer par une agence de gestion locative, il peut être intéressant de souscrire à une garantie loyers impayés (GLI) afin de vous garantir la tranquillité la plus totale quant à votre investissement locatif. Pour 2,5% en moyenne, vous êtes certains de percevoir chaque mois vos revenus locatifs. Précaution non négligeable pour bon nombre de propriétaires qui font face à leurs échéances de prêt grâce aux loyers perçus. Se passer de revenus locatifs pendant quelques mois demanderait un effort de trésorerie conséquent, que tous ne peuvent pas se permettre.

Bon à savoir : Il existe également d’autres assurances pour protéger les propriétaires bailleurs.



Raphaël de Matera