L'AVIS DE CHRISTOPHE

26 copropriétaires
Paris
Comment se déroulaient les choses avant avec votre syndic professionnel ?
Notre ancien syndic était inefficace. Je faisais le travail deux fois, quelquefois trois fois. C'était très frustrant et très agaçant. On en était à notre troisième syndic, tout aussi désastreux les uns que les autres. Le problème des syndics professionnels, c'est qu'on est attaché à un gestionnaire. Si le gestionnaire est mauvais, on est foutu.
Comment s’est passée la transition ?
La transition a été immédiate puisque j'ai pu avoir un contact rapide avec les équipes de Matera, soit par mail, soit par téléphone, soit par texto. Le service comptabilité a repris les comptes et nous a mis en place notre page sur la plateforme. On a pu démarrer très rapidement avec la gestion des dossiers laissés en suspens par l'ancien syndic.
Comment ça se passe maintenant avec Matera ?
Je décrirais Matera en trois mots : simplicité, efficacité, rapidité. Je n'habite pas l’immeuble, je suis en province donc j'étais un peu soucieux de voir comment ça allait se passer. Depuis la province, je gère tout très bien via la plateforme à condition d'avoir une connexion Internet. En tant que président du conseil syndical, je chapeaute le tout, mais un autre membre du conseil syndical s'occupe des travaux, puisque c'est sa spécialité. Un autre s'occupe du nettoyage, des poubelles et du suivi de l’entretien. Sur le forum, on peut communiquer sur tous les sujets : des sujets techniques, des sujets de vie de l’immeuble, des questions sur la plateforme Matera. C’est pratique de pouvoir communiquer librement, facilement et rapidement.