Acheter pour louer : quel bien immobilier choisir ?

Acheter pour louer peut être un investissement intéressant. Mais quel bien immobilier choisir pour les propriétaires bailleurs ? Location saisonnière, parking, zone géographique… Voici les éléments à prendre en compte avant de réaliser un investissement immobilier.

Quel type de bien faut-il acheter pour louer ?

Différents types de biens existent sur le marché immobilier. Chacun possède ses avantages et ses inconvénients en matière de location. La demande pour les studios est généralement assez élevée du fait du prix particulièrement attractif pour les étudiants notamment. En effet, la surface habitable étant réduite, le prix est de ce fait très faible par rapport aux autres logements. Par ailleurs, la durée d'occupation d'un studio est généralement courte et les changements de locataires peuvent être nombreux. L'achat d'une maison ou d'un petit appartement représente un plus gros investissement de départ. Cependant, les loyers de ces biens sont souvent plus élevés car le confort et le niveau de vie de ces types de biens sont supérieurs à ceux d'un studio. De plus, les durées de location sont généralement plus longues.

Acheter pour louer un bien en location saisonnière peut être un bon investissement. En effet, ce type de bien vous permet de louer le logement durant les mois vacances, généralement juillet et août, avec un loyer élevé. Par ailleurs, vous avez la possibilité d'en profiter les autres mois de l'année lorsque la demande locative est plus faible. L'acquisition d'un parking est souvent un investissement redouté des nouveaux investisseurs. Cependant, la rentabilité d'une place de parking est généralement plus élevée que celle d'un appartement ou d'une maison. Il est aussi possible de se tourner vers l'achat de biens déjà loués. L'avantage principal est que vous ne perdez pas de temps à chercher un locataire pour votre logement.

Les principaux éléments à prendre en compte dans l'achat d'un bien immobilier

Avant d'acheter pour louer un bien, vous devez vous assurer de faire une bonne affaire. Ainsi, il est important de vérifier certains éléments en lien avec le logement lui-même et les alentours.

  • L'état général du bien immobilier est l'élément le plus important à prendre en compte avant d'acheter. Il est fondamental de contrôler le type d'isolation, l'orientation du logement et l'état des équipements déjà en place. Analyser cela vous permettra d'établir une fourchette de prix si vous devez effectuer des travaux.
  • Vérifier le prix moyen de l'immobilier dans la région où vous souhaitez investir est essentiel. Cette donnée vous donne la possibilité de négocier avec le vendeur pour faire le meilleur achat possible.
  • Si vous décidez d'acheter un appartement, n'oubliez pas d'inspecter les parties communes de l'immeuble. En cas d'achat d'une maison pour la location, examiner le voisinage et les alentours est une bonne solution pour éviter les mauvaises surprises.

Existe-t-il des procédés particuliers pour favoriser l'investissement locatif ?

Le plus connu de tous est sans aucun doute le dispositif Pinel mis en place ces dernières années. Ce dernier a permis à une multitude de personnes de devenir propriétaire sans apporter un gros apport. Les avantages sont nombreux.

Pour un propriétaire souhaitant louer son bien, il peut bénéficier d'une réduction d'impôts proportionnelle à la durée de mise en location. L'engagement de location peut être de 6, 9 ou 12 ans avec des réductions d'impôts de 12, 18 ou 21 %. La loi Pinel est accessible pour les logements situés dans certaines zones géographiques. En effet, ce sont les zones dites sous tensions locatives et pour lesquelles la demande locative est forte, contrairement à l'offre. Par ailleurs, deux plafonds sont mis en place concernant les montants des réductions d'impôts. En effet, ces derniers ne peuvent excéder 300 000 euros par an et par personne et la réduction d'impôt ne doit pas être supérieure à 5500 euros par mètre carré de surface habitable.



Posté par Raphaël Di Meglio, le 4 septembre 2020